Temple Kunozan Toshogu de nuit et Plateau de Nihondaira

Bonjour à tous ! Bienvenue sur notre blog 🙂

Ici Saki, de Local Travel Partners !

En Janvier dernier, une étudiante en stage chez nous a écrit un article à propos du Kunôzan Tôshôgû 久能山東照宮, peut-être l’avez-vous déjà vu ?
Je ne vais donc pas réécrire un article sur ce trésor national mais je vais vous présenter un événement spécial qui a lieu au Kunôzan Tôshôgû : «Tenka Taihei no Takeakari» 天下泰平の竹あかり, ou «La Paix, illuminée en bambous», en français. Tenka taihei est un terme utilisé au Japon pour décrire un état de paix prolongé. 

Cette année du 27 Avril au 30 Juin, pour une période limitée, nous pouvions visiter le Kunôzan Tôshôgû à la tombée de la nuit, en suivant un chemin bordé par des bambous illuminés : 

La lumière élégante des bambous illumine l’ancien trésor national. Edition 2019.

Ce fut la deuxième fois que cet événement eut lieu. C’était seulement durant le week-end et les jours fériés (comme la Golden week). Elle est déjà prévu pour l’an prochain, si jamais vous êtes interessés ! 

 

De jour, vous avez deux façons de vous rendre au Tôshôgû : à pieds, en montant les 1159 marches des escaliers qui mènent au sanctuaire principal, ou par téléphérique depuis le plateau de Nihondaira. De nuit comme ici, pour des raisons de sécurité, il n’était possible d’y accèder seulement par téléphérique.

Je m’y suis rendue le dernier week-end de l’évenement avec des amis. Les billets que nous avions réservés à l’avance nous autorisaient l’entrée à partir de 20h. Il y avaient énormément de monde et c’était quelque peu difficile de trouver un endroit pour se garer… Chose importante à noter : vous pouvez seulement accéder le plateau en voiture ou en taxi en soirée. Le bus ne s’y rendra que durant la journée. Vous trouverez le détail plus bas !

Ce jour-là également, avait lieu le marché de nuit de Nihondaira 日本平夜市 ! Il se produit tous les 4ème samedis du mois. Vous pouvez y apprécier de la cuisine de rue, des petites boutiques de produits faits main et des petits concerts ! C’était très animé, et vous pouviez y croiser des personnes de 7 à 77 ans, tous prenaient du plaisir à être là ! 

Nihondaira  Yoichi

Photo de leur site internet http://nihondaira-yoichi.com/

 

Après un rapide tour du marché de nuit, nous nous sommes rendus au téléphérique ! Pendant l’été à 20 heures au Japon, il fait déjà bien nuit… En téléphérique, cela prend environ 5 minutes jusqu’au sanctuaire. Sur la nacelle, vous retrouverez le sceau de la famille Tokugawa ! Dans la cabine, vous êtes déjà plongé dans l’ambiance avec des petites lampioles en bambous pour éclairer l’intérieur. De jour, vous pouvez voir la baie de Suruga, de nuit c’est un peu plus difficile :

Mais vous pouvez vous laisser bercer par la voix de l’hôtesse. Durant notre court trajet, celle-ci nous a expliquer la provenance des bambous exposés pour l’évènement. Environ 200 bambous ont été utilisés pour fabriquer les lanternes.  During our ride, the tour conductor explained us that there is around 200 bamboo lanterns used for the event. Cet évènement a été organisé par Akarinowa : アカリノワ.  

En réalité, il y a de nombreuses forêts de bambous dévastées, à cause de sa prolifération. Lorqu’une forêt de bambous n’est pas entretenue, cela peut causer des glissements de terrain et impacter la biodiversité. C’est dans ce contexte que Akarinowa a été formé, et qu’ils ont eu l’idée de créer des lanternes en bambous avec le bois coupé. Mais le groupe ne voulait pas que les bambous finissent juste comme ayant été «beau» un temps. Le bambou utilisé est donc recyclé à la fin de l’évènement. Ils sont brûlés et le charbon produit servira de nouveau comme ressource locale : en tant qu’engrais ou afin de purifier l’eau. 
Akarinowa souhaite donner une seconde vie aux bambous, puis une troisième, de cette manière-là. 

 

La lumière scintille au travers des innombrables trous des lanternes de bambous et éclaire la nuit, rendant l’atmosphère mystérieuse.

Le Kunôzan Tôshôgû est un sanctuaire qui glorifie Ieyasu TOKUGAWA, son âme fut déifiée sous le nom de Tosho-ôkami, d’où lappellation de Tôshôgû (-gû signifiant sanctuaire). Ieyasu TOKUGAWA est une figure importante de l’histoire de Shizuoka. Il a amené la paix et unifié le Japon après un long épisode de guerre civile sur le territoire. Le Kunôzan Tôshôgû fut bâti après sa mort, à l’image de son existence.

 

Lorsque vous descendez du téléphérique, vous arrivez au niveau d’une petite place. En levant la tête sur votre gauche, vous verrez les marches qui montent à la porte Rômon 楼門, une des portes sur le chemin qui mène au sanctuaire principal. La porte est magnifiquement peinte en vermillon et or. Au Kunôzan Tôshôgû, vous pourrez admirer de nombreuses sculptures et peintures. 

 

En passant la porte Rômon, vous trouverez sur votre droite le Korô 鼓楼, ou la tour au tambour. A l’origine, il y avait une grande cloche, mais elle fut remplacée par un tambour au début de la période Meiji.

 

De nouveau dans le fond en haut de l’escalier, vous pouvez voir une autre porte : le Tômon 唐門.

 

Après avoir passé la porte, vous arrivez au O-shaden 御社殿, le sanctuaire principal où vous pourrez rendre hommage à l’âme déifiée du seigneur Ieyasu. 

Le sanctuaire principal fut construit dans le style du Gongen-zukuri. Ieyasu TOKUGAWA était aussi connu sous le nom de Gongen-sama pendant la période d’Edo, d’où cette appellation. Le Gongen-zukuri tire sa particularité de son ishi-no-ma : qui signifie littéralement chambre de pierre. Elle a pour fonction de relier la salle de culte, et le sanctuaire principal, sur 3 niveaux différents et sous un même toit.  C’est le premier sanctuaire construit dans ce style et c’est devenu un standard par la suite dans la construction des sanctuaires. Tous les Tôshôgû furent construits suivant ce modèle d’architecture : vous connaissez peut être le fameux Nikko Toshogu de la préfecture de Tochigi ? C’est probablement le plus connu des Tôshôgûs bien qu’ayant été construit après celui de Shizuoka.

 

Une chose que vous pourrez observer lors de votre visite, c’est l’abondance des détails dans les scultpures et les peintures. Parmi elles, de nombreux oiseaux sont représentés. Les oiseaux sont des symboles de paix, l’artisan maître du sanctuaire Masakiyo NAKAI souhaitait montrer à travers ces sculptures le rôle qu’a joué Ieyasu TOKUGAWA dans la mise en place d’une ère de Paix.
Vous trouverez également un grand nombre de Tamagaki 玉垣, ou palissades sculptées : 106 au total. L’artiste de ces palissades est malheureusement inconnu à ce jour, mais les différentes générations de prêtres Shinto ont préservé le tout intact.

 

A la fin de votre ascension, vous arrivez au mausolée où repose le chef militaire Ieyasu : le Shinbyô 神廟. 
C’est encore différent de le voir de cette façon de nuit : plus calme que de jour, un moment quelque peu solennel.

Le tombeau est orienté vers l’Ouest, en direction de son lieu de naissance Mikawa, et également de l’ancienne capitale de Kyo, selon les souhaits de Ieyasu.

 

Si vous visitez le sanctuaire la nuit durant les illuminations par les bambous, vous pouvez demander un Shuin spécial. Un Shuin 朱印 est un sceau écrit au pinceau par les prêtres ou prêtresses aux fidèles qui visitent le sanctuaire Shintô. Il est donné en général en échange d’un don.

Celui-ci est particulier par la présence des bambous sur le sceau et également du fait  qu’il brille dans le noir !En haut du cachet, vous retrouvez le Mon du clan Tokugawa : «la triple alcée». 

Le musée du Kunôzan Tôshôgû était également ouvert pendant les soirées d’ouverture. De nombreuses objetsn d’Arts et du quotidien y sont exposés : depuis les objets personels de Ieyasu TOKUGAWA aux documents historiques. Parmi eux notamment, il y a une horloge Européenne du 16ème siècle, que Ieyasu reçu du Roi d’Espagne. Ainsi, aujourd’hui encore, vous pouvez entendre le même tictac qui accompagnait les jours de ce dernier il y a plus de 400 ans  !

 

Après la visite, nous sommes donc retournés au plateau de Nihondaira, en téléphérique. Nous avons profiter pleinement de la soirée et nous étions parmi les derniers à rentrer avec l’équipe des cabines. After the visit, we returned to Nihondaira using the ropeway in the last gondola with the crew of the ropeway.  Et nous avons décider de faire un tour par le plateau, ç’aurait été dommage de venir jusqu’ici et de ne pas voir la vue qu’offre Nihondaira :

A la fin de l’année dernière, en Novembre 2018, a ouvert le Nihondaira Yume Terrace, 日本平夢テラス. C’est un observatoire moderne duquel vous pouvez voir le Mont Fuji, le port de Shimizu, la ville de Shizuoka et j’en passe. Vous avez un panorama de 360 degrés panorama autour du Plateau de Nihondaira! Nihondaira fut une fois nommée comme étantl’endroit à voir parmi les 100 destinations touristiques Japonaises! Et vous pouvez accéder à l’observatoire à tout moment !

Voici la vue de Shizuoka la nuit !

 

Saviez-vous que Shizuoka a une grande communauté et un passé d’artisans ?
Cela remonte justement à l’époque de Ieyasu TOKUGAWA. Lorsque ce dernier fit construire le château de Sumpu, il rassembla les meilleurs artisans de tout le pays. On fit également appel à eux lors de la construction du Kunozan Toshogu. Beaucoup d’entre eux restèrent à Shizuoka par la suite.

J’ai pu voir les magnifiques peintures et sculptures lors de notre visite du sanctuaire. L’idée de tailler les bambous et de les illuminer. Les petites boutiques qui exposent pendant les nuits de marché au plateau de Nihondaira. Tout ceci est peut être une partie de l’héritage laisser par ces artisans. Voilà ce que j’ai pensé intérieurement…

Merci de m’avoir accompagnée !

 

♦〈Accès au Kunozan Toshogu〉♦

  • Au téléphérique de Nihondaira, en Taxi dans nos tours, cela prend environ 20 minutes depuis le port Shimizu. Puis 5 minutes jusqu’au sanctuaire.
  • Au téléphérique de Nihondaira, en Voiture, 40 minutes depuis l’autoroute Tomei, sortie Shizuoka-Shimizu IC.
  • Au téléphérique de Nihondaira, en bus, 50 minutes depuis la gare de Shizuoka.
  • A pieds depuis le bas de la colline de Kuno. 20 minutes de marche jusqu’au sanctuaire.

 

Vous pouvez visiter le Kunozan Toshogu et le plateau de Nihondaira dans différents tours que nous proposons sur notre site internet ! 
Vous pouvez y accèder en cliquant directement sur les liens ci-joints : 

  1. le premier est un tour en taxi réservé de 3 sites touristiques dans Shizuoka (en 3 heures et demi) : la Pinède de Miho, le plateau de Nihondaira, et le Sanctuaire de Kunozan Toshogu,  
  2. le second est également un tour en taxi réservé de 2 sites touristiques dans Shizuoka (en 2 heures et demi), vous pourrez choisir entre plusieurs tours !

N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes interessés ! 🙂

  1. green tea farm in shizuoka

コメント

  1. この記事へのコメントはありません。

  1. この記事へのトラックバックはありません。

PAGE TOP