Fukuroi et son festival de carillons / par Saki

Bonjour à tous ! Bienvenue sur notre blog 🙂

Ici Saki, de Local Travel Partners.

Aujourd’hui, je vous emmène dans une ville du sud-ouest de la préfecture de Shizuoka  : Fukuroi 袋井市. Elle se trouve près d’Hamamatsu.

Alors que je cherchais des endroits à visiter dans Shizuoka, une ville a attiré mon attention : Fukuroi. un festival de carillons à vent -ou fuurin matsuri– y avait lieu. Les carillons à vent sont une des caractéristiques de l’été japonais pour moi. Ma grand-mère a toujours sorti des fuurin à l’approche de l’été. Si vous vous baladez dans les quartiers résidentiels à cette période de l’année, vous en entendrez le son sans aucun doute !

Ce festival a lieu cette année depuis le milieu du mois de mai et prendra fin le 31 août. vous pouvez encore vous y rendre ! C’est le festival Enshû Sanzan Fuurin Matsuri 遠州三山 風鈴まつり. Enshû sanzan est la façon dont on appelle les trois temples principaux de Fukuroi regroupés. Le enshû sanzan est formé par le temple Hottasan 法多山, le temple Yusanji 油山寺 et le temple Kasuisai 可睡齋.

Nous nous sommes d’abord rendu au temple Kasuisai 可睡齋.

Ce temple a une connexion profonde avec Ieyasu TOKUGAWA. C’est le cas pour de nombreux endroits dans Shizuoka ; vous trouverez des traces du shogun. Lorsqu’il était enfant, Ieyasu serait venu au temple avec son père, alors qu’ils fuyaient l’armée de Shingen TAKEDA. Ils y seraient allés pour remercier les moines de les avoir dissimulés. On dit qu’Ieyasu y aurait enfin trouvé le sommeil, après avoir vu un moine zen se reposer tranquillement. 

Kasuisai est un temple bouddhiste renommé dans le Tokaido pour sa discipline zen. Les visiteurs peuvent expérimenter le zazen, le shakyô, la cuisine zen ou shôjin ryôri –végétalienne ou même passer une nuit au temple. Zazen est une méditation zen, qui se fait traditionnellement dans la posture du lotus. Au shakyô, on recopie des sutras de l’enseignement du bouddha, pour trouver une tranquillité d’esprit.

 

Le festival des carillons de vent y avait donc lieu : voyez tous ces fuurin colorés ! C’est impressionnant !

Vous entendrez le tintillement des carillons au loin. Et vous vous trouverez en train de suivre ce son, comme attiré par lui. N’est-ce pas magnifique ?

Si vous avez le temps de visiter l’intérieur du temple, je vous invite à le faire ! 

Vous trouverez également des carillons à vent dans le jardin intérieur ! Ils prennent ici la forme du Akafuji -ou Mont Fuji rouge- il apparaît de cette couleur lorsque le soleil se lève. Vous pouvez admirer ce superbe paysage depuis l’engawa –le couloir qui longe le jardin-.

On nous a également offert un zenzai froid. Il s’agit d’une soupe sucrée de haricots azuki avec des gâteaux de riz, et un verre de thé vert frais ! L’accueil est vraiment parfait.

 

Après cette collation, nous avons continué la visite du temple. Nous avons ainsi pu voir cette salle avec des portes coulissantes, sur lesquelles de magnifiques fleurs de pivoine sont peintes. Chaque année dans cette même salle, se tient le hinamatsuri. Il s’agit d’une des cinq grandes fêtes saisonnières japonaise, célébrées lors de jours propices. Hinamatsuri a lieu le 3 mars : c’est le troisième jour du troisième mois. C’est le jour qui célébre les petites filles, on l’appelle aussi jour des poupées.

On comprend l’appellation lorsque l’on voit cette photo ! Ces poupées sont des hina-ningyō 雛人形, on les sort uniquement pour cette occasion. Ce sont des poupées ornementales qui représentent l’Empereur, l’Impératrice, leurs attendants et les musiciens de la cour, habillées de vêtements traditionnels de l’époque Heian.
Ici, 1200 poupées sont exposées ! Le Hinamatsuri de Kasuisai est connu dans tout le Japon pour sa grandeur. On comprend facilement pourquoi !

 

A l’intérieur du temple, vous trouverez également des expositions temporaires : des artistes y exposent leurs peintures et leurs sculptures. Ici aussi , il y avait une exposition spéciale carillons, faits en origami. Ceux sur la photo de gauche sont fait avec des feuilles sur lesquelles sont imprimées des écritures brailles !

Je me suis rendue au Kasuisai pour y voir des fuurin et je n’ai pas été décue ! Je ne pensais pas en voir autant, de tant de sortes différentes. C’était une agréable surprise et on en a oublié le temps !  Nous avions prévu de rester moins d’une heure, et nous sommes finalement restés deux de plus… 

 

Nous voici donc en chemin pour notre prochaine destination : le temple Yusanji.

Nous avions décidé de nous y rendre à pied depuis le temple Kasuisai, mais il pleuvait assez fortement ce jour-là… Tout paraît plus proche sur une carte ! Nous avons donc traversé montagne, rizières et champs de thé et nous sommes enfin arrivés au temple Yusanji !

Le temple Yusanji 油山寺 se trouve dans la montagne. Littéralement, c’est le temple de la montagne à huile. Autrefois, il semblerait qu’on pouvait y trouver de l’huile. Ce temple est connu pour être un lieu de pèlerinage pour les personnes qui ont des problèmes au niveau des yeux. On y trouve une cascade, Ruri no Taki るりの滝, avec une eau qui soigne ces maux.

Vous devez vous rendre au sommet afin d’arriver au temple principal, le Yakushi hondô 薬師本堂. C’est ici que chacun prie pour une bonne santé. Vous pouvez emprunter une canne de bambou afin de vous aider !
Sur notre chemin, nous avons pu voir la cascade Ruri :

La source se trouve au pied de l’arbre. Vous trouverez cette intimidante peinture de dragon. 

Malheureusement notre balade nous a pris plus de temps que prévu, et nous sommes arrivés à la fermeture du temple. Mais nous avons pu monter la montagne et ressentir la splendeur de l’endroit ; différente de celle du Kasuisai. Ici, nous étions entourés par la nature : les arbres et rivières. C’était apaisant.

Pour finir, un dernier petit clin d’oeil au festival de carillons qui se tenait également au temple du Yusanji !

Si vous tendez l’oreille, peut-être entendrez-vous le son des carillons à vent lors de votre voyage au Japon 🙂

 

♦〈Accès au temple Kasuisai 可睡齋〉♦

  • En train sur la ligne Tokaido, descendez à la gare Fukuroi et prenez la sortie nord. Vous y trouverez l’arrêt de bus. Parmi eux, deux lignes se rendent à «Kasuisai Iriguchi», arrêt le plus proche du temple Kasuisai. L’agence de tourisme de Fukuroi se trouve également à la sortie nord de la gare. 
  • En shinkansen, vous pouvez descendre à la gare de Kakegawa, et vous rendre au temple en taxi : 20 minutes environ. Ou descendre à la gare d’Hamamatsu, et cela vous prendra 40 minutes en taxi jusqu’au temple. 
  • En voiture depuis l’autoroute Tomei, prenez la sortie Fukuroi IC et vous serez en 5 minutes au Kasuisai.
  • En voiture depuis l’autoroute Shin-Tomei, prenez la sortie Mori Kakegawa IC et cela vous prendra 15 minutes jusqu’au Kasuisai.

♦〈Accès au temple Yusanji 油山寺〉♦

  • En voiture depuis l’autoroute Tomei, prenez la sortie Fukuroi IC et vous serez en 15 minutes au Yusanji.
  • En voiture depuis l’autoroute Shin-Tomei, prenez la sortie Mori Kakegawa IC et cela vous prendra 20 minutes jusqu’au Yusanji.
  • En taxi, depuis la gare de Fukuroi sur la ligne tokaido, cela prend 10 minutes.
  • En shinkansen , descendez à la gare de Kakegawa, vous serez au temple Yusanji en 20 minutes en taxi.

  1. Welcome Tanukiko

コメント

  1. この記事へのコメントはありません。

  1. この記事へのトラックバックはありません。

PAGE TOP