Lake Motosuko

Les cinq lacs Fuji / par Saki

Bonjour à tous 🙂

Ici Saki, de votre agence de voyages Local Travel Partners.

Au nord du Mont Fuji dans la préfecture de Yamanashi, se trouvent les Fuji-goko 富士五湖, littéralement lesCinq lacs Fuji“. Le nom Fuji-goko vient du fait qu’il y a dans cette région cinq lacs formés par les éruptions du Mont Fuji : le lac Motosu-ko 本栖湖, le lac Shôji-ko 精進湖, le lac Saiko 西湖, le lac Kawaguchi-ko 河口湖, et enfin le lac Yamanaka-ko 山中湖. Tous ces lacs font partis du parc national Fuji-Hakone-Izu. Le 22 juin 2013, ils ont été inscrits au patrimoine culturel mondial du “Mont Fuji – Objet de religion et source d’art“.

Les fidèles du mont Fuji, appelés les Fujikos, possèdent nombre de pèlerinages dans des lieux religieux. Bien que ces lieux de pèlerinages aient changé au fil du temps, les Cinq lacs Fuji, qui comprennent le lac Motosu-ko 本栖湖, le lac Shôji-ko 精進湖, le lac Saiko 西湖, sont aujourd’hui encore des endroits où les Fujikos effectuent l’ablution religieuse. Dans cet article, je vais vous présenter ces trois lacs.

Autrefois, ces trois lacs formaient un seul et même grand lac appelé Se-no-umi, qui signifie «l’arrière-mer». Le lac Shôji-ko aurait d’abord été séparé du lac Motosu-ko au sud-ouest par la lave s’écoulant du mont Fuji. Il aurait ensuite été séparé du lac Saiko lors de l’éruption de Jogan en 864, selon “La vraie histoire de la troisième génération du Japon”. Ces trois lacs restent reliés par des voies navigables souterraines.

 

Lac Sai ou Saiko 西湖

Le lac Saiko est situé au centre des cinq lacs. Il a une couleur bleue indigo profonde et une faune marine riche, comme les fujimarimo ou les truites kunimasu.

Sur la rive sud du lac Saiko se trouve la fôret Aokigahara Jukai, également connue sour le nom de “mer d’arbres”. Cette forêt possède un environnement naturel incroyable. Elle a été formée sur la lave qui s’est écoulée du mont Fuji et on peut y observer une grande variété d’animaux et de plantes.

Lorsque vous allez au lac Saiko, vous arriverez tout d’abord dans un village “Saiko Iyashi no sato nenba” 西湖いやしの里根場. Il s’agit d’un petit village de maisons au toit de chaume surplombant le mont Fuji. Le paysage rural japonais du passé a été ravivé dans ce lieu pittoresque.

La localité de Nenba sur le côté ouest du lac offrait autrefois ce paysage de maisons au toit de chaume avec une vue imprenable sur le mont Fuji. Cependant, elle a été dévasté lors du typhon de 1966 suite à un éboulement. En 2004, la ville de Fujikawaguchiko a lancé un projet pour établir le «Saiko Iyashi no Sato Nenba» afin de faire revivre ce paysage du Japon d’antan. Le village a ouvert ses portes 2 ans plus tard.

Depuis lors, c’est un endroit où tout le monde peut s’amuser des plus jeunes aux plus âgés.

Vous pouvez prendre du bon temps dans les kotatsus. Il s’agit de tables basses en bois recouvertes d’une lourde couverture appelée futon, sur lesquelles repose le plateau de table. En dessous, il y a une source de chaleur. Autrefois, on utilisait un brasero au charbon mais il est maintenant électrique, et souvent intégré à la table elle-même.
Un meuble incontournable de l’hiver japonais ! Vous ne les rencontrerez pas facilement à moins de visiter les foyers.

Dans chaque maison, vous pourrez soit découvrir l’artisanat traditionnel, acheter des produits locaux ou manger des plats locaux. Il y a aussi un musée. Une boutique propose la location de kimonos et vous pourrez vous promener dans le village en habit traditionnel.

La plupart des touristes ne visitent que le village et ne se rendent pas au lac. Je vous conseille d’y faire un tour tout de même ! 

Prenez le chemin le long de la rivière, puis longez quelques minutes la route…

Le lac Saiko attend votre visite !

 

Lac Shôjiko 精進湖

Voici un autre beau lac, le Shôjiko qui est aussi le plus petit des cinq lacs. Des restes de coulée de lave font encore saillis hors de l’eau. La population locale pêche généralement de ces roches. On ne peut rêver meilleur paysage pour une partie de pêche !

Avez-vous remarqué la petite colline au pied du Fuji-san ? On l’appelle l’enfant du Mont Fuji pour ses formes similaires.

Les alentours du lac Shôji-ko portent le nom de “Suisse de l’Asie de l’Est”. A l’époque Meiji en 1895, un homme britannique Harry Stewart Whitwars explora les régions à la base du mont Fuji, et fut émerveillé par la vue de la montagne sacrée qui s’offrait à lui depuis le lac Shôji-ko. A son retour en Europe, il fit la publicité du lac comme étant plus belle station d’été pour la vue qu’elle offre du mont Fuji. De nombreux touristes étrangers visitèrent ainsi l’endroit. C’est maintenant un site paisible.

 

Lac Motosu-ko 本栖湖

Parmi les cinq lacs de Fuji, le lac Motosu-ko possède un paysage pittoresque particulièrement remarquable et fut la source d’inspiration pour de nombreuses œuvres d’art. «Lake Side in Spring» en fait parti. Il a été photographié par Koyo Okada qui n’a, de sa vie, cessé d’immortaliser sur pellicule le mont Fuji. Sa photographie a été utilisée dans la conception des billets de 5000 yens et de 1000 yens.

C’est aussi le plus profond des cinq lacs.

La vue est vraiment spectaculaire et unique à Yamanashi.
Pour voir la différence avec une vue sur le mont Fuji depuis la préfecture de Shizuoka, je vous recommande d’aller au lac Tanuki-ko. Voici un article sur le lieu !

Si vous aimez la nature, les randonnées ou le camping, les cinq lacs Fuji sont le bon endroit. Vous pourrez y apprécier des paysages magnifiques, changeant au fil des heures et des saisons.

 

♦〈Accès aux Cinq lacs Fuji〉♦

  • Cliquer ici afin de visualiser sur google map le trajet depuis la gare JR de Fuji.
    Nous vous recommandons de faire un détour par les lacs lors de votre trajet entre Tokyo et Shizuoka.
  • En voiture, cela prend environ 1 heure et 15 minutes depuis la gare JR de Fuji.

 

Pourquoi ne pas se rendre aux Cinq lacs Fuji lors de votre voyage à Shizuoka. Nous pouvons les inclure à nos tours en taxi !

N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressés ! 🙂

コメント

  1. この記事へのコメントはありません。

  1. この記事へのトラックバックはありません。

PAGE TOP